Les étudiants ont des besoins spécifiques et des petits budgets. C’est pourquoi, l’assurance habitation étudiant a été spécialement créée pour répondre à ces problématiques. De la colocation à la résidence universitaire, soyez couvert correctement, même pendant vos stages. Méléïne vous aide à y voir plus clair.

L’assurance habitation étudiant, obligatoire

Étudiant ou non, l’assurance habitation est obligatoire pour le locataire en France. En général, il vous sera demandé de fournir l’attestation d’assurance avant la remise des clefs. En revanche, il est possible que le propriétaire ait souscrit à une assurance pour le compte du locataire, dans ce cas-là, il aura inclus le prix dans les charges locatives et vous n’aurez pas à prendre un contrat. 

Selon le type de logement, on constate quelques différences sur l’obligation de souscription.

Logement meublé

Depuis 2014, l’assurance habitation est obligatoire pour le locataire d’un logement meublé. 

Logement non meublé

L’assurance habitation est obligatoire pour le locataire d’un logement non meublé, étudiant ou non. 

Logement en colocation

Les colocataires ont l’obligation de souscrire à une assurance habitation, si le bail est commun, ils auront un contrat commun. Tous les noms doivent figurer sur le bail afin que chacun des colocataires bénéficie de la garantie responsabilité civile du contrat.  Si le bail est individuel, il faudra alors que chacun souscrive individuellement. Il est recommandé de choisir le même assureur, cela facilitera les démarches en cas de sinistre.

Logement universitaire

Que vous soyez hébergé dans un logement du CROUS ou en résidence étudiante privée, l’assurance habitation reste obligatoire.

Logement à titre gratuit

Généralement, le propriétaire et/ou locataire du logement dans lequel vous êtes hébergé à titre gratuit a souscrit à un contrat d’assurance habitation. Toutefois attention, vous êtes responsable en cas de dommage causé. Il est donc recommandé d’avoir à minima une assurance responsabilité civile pour vous. 

Chambre chez l’habitant

Comme pour le cas précédent, l’assurance est facultative dans la mesure où la personne qui vous héberge doit avoir une assurance habitation. En revanche, pensez à la responsabilité civile pour couvrir les dommages que vous pourriez causer.

Colocation, logement universitaire ou logement meublé ? Avec Méléïne, trouvez les garanties idéales pour votre logement étudiant au meilleur prix.

Les garanties de l’assurance habitation

Garanties obligatoires

Comme pour tout type de contrat d’assurance, il y a des garanties obligatoires pour l’assurance habitation étudiant, le minimum légal, et des garanties optionnelles que vous pouvez choisir de rajouter selon vos besoins. Les garanties obligatoires sont les suivantes.

  • La garantie incendies et explosions qui couvre également les dégâts que pourraient faire les pompiers.
  • La garantie dégâts des eaux.
  • La garantie tempêtes et catastrophes naturelles.
  • La garantie catastrophes technologiques et terrorisme.
  • La responsabilité civile qui couvre les dommages que vous pourriez causer à autrui.

Garanties optionnelles

Afin d’être mieux couvert en cas de sinistre, vous pouvez également ajouter des garanties optionnelles à votre contrat assurance habitation étudiant.

Une couverture contre le vol et le vandalisme vous permettra d’être indemnisé en cas d’effraction et de vol dans votre logement.

Une garantie dépannage serrurier peut aussi vous éviter des frais importants si vous perdez les clés ou claquez la porte avec les clés dans l’appartement.

Une garantie bris de glace qui prendra en charge les frais en cas de casse d’une fenêtre, d’une porte ou d’une faïence dans la salle de bain. En coloc notamment, les fêtes sont fréquentes et un accident est vite arrivé, soyez couvert !

Tarif d’une assurance habitation étudiant

Les tarifs d’une assurance habitation étudiant varient en fonction de plusieurs critères :

  • la localisation du logement ;
  • la superficie du logement ;
  • les caractéristiques du logement (rez-de-chaussée, étage…) ;
  • le profil de l’assuré ;
  • les garanties choisies.

On constate des prix à partir de 3€ par mois, pouvant monter jusqu’à une dizaine d’euros selon les critères cités ci-dessus.

Astuce : pour économiser sur la prime d’assurance, vous pouvez décider d’augmenter la franchise en cas de sinistre. C’est le montant qui ne sera pas pris en charge. Plus la franchise est élevée, moins la cotisation est importante.

Bon à savoir

Après un an de souscription, grâce à la loi Hamon, vous pouvez résilier votre contrat d’assurance sans frais, et sans justification. Profitez-en pour faire une nouvelle comparaison chaque année !

fille qui lève le doigt vers le haut

Souscrire à une assurance habitation étudiant, mode d’emploi

La plupart du temps, c’est le locataire qui souscrit au contrat à son nom. Toutefois, un parent peut conclure le contrat pour son enfant. Parfois, on voit également des propriétaires adhérer au contrat pour le compte du locataire puis répercuter le montant sur les charges locatives.

Obtenir un devis d’assurance habitation étudiant

Pour souscrire à une assurance habitation étudiant, il est recommandé de demander plusieurs devis afin de faire un comparatif des offres et trouver la meilleure solution pour vous. Chez Méléïne, nos conseillers s’occupent de la comparaison pour vous et négocient les meilleurs tarifs auprès de nos partenaires. Vous êtes accompagné du début à la fin, pas de surprise.

Astuce : vous pouvez faire des demandes de devis au moment des visites d’appartement pour les ajouter au dossier de demande de location. Vous montrez ainsi votre sérieux au propriétaire, cela peut jouer en votre faveur face à la concurrence, de plus en plus rude pour trouver un logement étudiant.

Choisir son offre et souscrire

Une fois que vous avez trouvé l’offre qui vous convient, il vous suffit de fournir quelques pièces justificatives (RIB, pièce d’identité, justificatif de domicile et de scolarité) et de signer votre contrat pour recevoir votre attestation d’assurance.

Emménager dans votre nouveau logement

Votre assurance souscrite, vous n’avez plus qu’à emménager dans votre logement et vous concentrer sur vos études !

Avec Méléïne, trouvez les meilleures garanties pour votre logement étudiant au meilleur prix.

Les risques en cas de défaut d’assurance

Le propriétaire peut souscrire à une assurance habitation pour votre compte si vous n’avez pas fourni l’attestation d’assurance sous 1 mois après la remise des clefs. Il vous imputera alors les frais dans les charges. Attention, il peut aussi résilier le bail si cela est prévu dans les clauses du contrat, en faisant intervenir un huissier.

Surtout, sans assurance habitation, vous n’êtes pas couvert en cas de sinistre, ce qui peut parfois être un vrai problème. En effet, selon la nature du sinistre, les frais peuvent être très importants, en cas de dégât des eaux ou d’incendie par exemple…

Aide en ligne
?

L’assurance habitation étudiant inclut-elle une responsabilité civile pour mes stages ?

Oui, la responsabilité civile est incluse dans l’assurance habitation étudiant et vous couvre sur les lieux de stage.

Une personne de plus emménage avec moi, est-elle couverte par le contrat ?

Que ce soit la personne avec qui vous êtes en couple ou un colocataire supplémentaire, toute personne qui emménage dans le logement est couverte par l’assurance habitation. Toutefois, il est toujours bon de la déclarer en ligne ou par téléphone, selon votre compagnie d’assurance.

Je finis bientôt mes études, puis-je garder mon assurance habitation étudiant ?

La plupart des contrats assurance habitation étudiant sont spécialement conçus pour les étudiants. Dès lors que vous n’êtes plus étudiant, vous devrez souscrire à un contrat normal.

Nos derniers conseils habitation