Vous pensez bientôt rejoindre une colocation ? L’idée de vivre en communauté et de partager les frais vous intéresse ? La colocation peut être une bonne option. Cependant, certaines étapes sont indispensables avant de pouvoir emménager. En priorité, il ne faut pas oublier de souscrire à une assurance habitation colocation.

L’assurance habitation en fonction du contrat de colocation

L’assurance habitation est obligatoire même en colocation. Toutefois, plusieurs options sont possibles dépendamment du type de contrat de colocation que vous allez signer.

Le contrat de colocation

Quand vous entrez dans une colocation, deux solutions s’offrent à vous : le bail de colocation ou le bail unique. Dans tous les cas, qu’il soit collectif ou unique, le contrat de colocation existe pour expliquer les règles de la colocation. Il va également définir les droits de chacun.

Vous devez obligatoirement retrouver les informations suivantes :

  • l’identité du bailleur (nom et domicile) ;
  • l’identité des autres colocataires ;
  • les caractéristiques du logement ;
  • la nature du contrat (par exemple, si c’est un meublé ou non) ;
  • la date d’entrée de votre arrivée et la durée du contrat ;
  • le montant de la caution ;
  • le montant et les modalités de paiement du loyer et des charges collectives ;
  • les éventuels frais d’agence ;
  • l’existence d’une clause de solidarité ;
  • l’état des lieux d’entrée.

Il est important de faire attention à tous les points cités, car si vous avez un quelconque problème c’est ce qui fait office de preuve. Il est préférable de faire un point avec le propriétaire concernant la restitution de la caution. Veuillez noter que généralement, cette dernière est rendue une fois que tous les colocataires ont quitté le logement et ont rendu les clés. Le propriétaire verse la caution au dernier occupant parti.

Bail de colocation vs bail unique

Le bail unique engage collectivement tous les colocataires. Il permet au propriétaire de demander l’ensemble du loyer aux colocataires en cas de départ de l’un des colocataires. Si un colocataire ne paie pas son loyer, le propriétaire est en droit de vous l’exiger.

Au contraire, le bail de colocation est nominatif, c’est-à-dire que chacun des résidents signe le sien. Chacun est donc responsable de son propre loyer sans être redevable auprès des autres. Cela permet de vous protéger si un des autres colocataires ne paie pas son loyer. De même si vous souhaitez partir, vous pourrez récupérer la caution et le propriétaire n’aura pas besoin de l’accord des autres occupants pour ajouter une nouvelle personne.

Remise de l’attestation d’assurance au propriétaire 

Une fois l’assurance habitation colocation choisie, vous devez impérativement la remettre à votre propriétaire. Elle est demandée au début de la location et doit être renouvelée chaque année. 

En cas de retard, le propriétaire vous enverra une lettre de rappel. Si vous ne respectez pas les délais ou ne donnez aucune attestation, le propriétaire est en droit de mettre en demeure les locataires ou souscrire lui-même à une assurance. 

Attention, ce n’est pas forcément une bonne nouvelle ! Si le propriétaire souscrit lui-même à une assurance, vous devrez automatiquement le rembourser et il a le droit de prendre une majoration à 10%. 

Avec Méléïne, trouvez les meilleures garanties pour votre assurance habitation colocation au meilleur prix.

Choisir son assurance habitation colocation

Les colocataires sont obligés d’assurer l’appartement ou la maison qu’il partage. Si vous avez signé un bail de colocation, chacun des occupants doit s’assurer individuellement. Toutefois, il est recommandé de souscrire à la même compagnie d’assurance pour faciliter les procédures en cas de sinistre. 

Si vous avez signé un bail unique, vous pouvez au choix laisser un seul des colocataires souscrire à une assurance colocation pour l’ensemble du logement ou chacun vous assurer de votre côté. L’assurance doit couvrir au minimum les risques locatifs (dégâts des eaux, incendie, vol…). 

Il est aussi recommandé qu’une garantie responsabilité civile pour chacun des colocataires soit incluse. En général, toutes les assurances le proposent, mais assurez-vous que cela est inclus dans votre contrat. Pour en bénéficier, le colocataire doit être déclaré sur le bail.

Bien comparer les différentes assurances habitation colocation

Il est important de comparer les assurances et choisir celle qui vous correspond le mieux. L’idéal étant que vous soyez tous assurés au même endroit.

Afin de bien choisir une assurance habitation colocation, il est conseillé de faire attention aux points suivants :

  • montant de la prime d’assurance ;
  • les formules et leurs garanties de base (vol, incendie, dégâts des eaux) ;
  • franchise ;
  • exclusion des garanties (surtout bien regarder ce point) ;
  • garanties optionnelles.

Selon le nombre de colocataires et les lieux du logement, il peut être intéressant de regarder le prix des garanties optionnelles. D’ailleurs pour une protection optimale vous pouvez souscrire à une assurance multirisque habitation. Tout dépend des biens que vous possédez.

Les garanties optionnelles sont les suivantes :

  • garantie dommage aux biens : elle vous protège en cas de sinistre (indemnisation des biens de la colocation) ;
  • garantie vol ou cambriolage : protection des biens de la colocation en cas d’effraction ;
  • garantie protection juridique : elle vous protège en cas de litige avec le bailleur ou un autre colocataire.
Avec Méléïne, trouvez les meilleures garanties pour votre assurance habitation colocation au meilleur prix.

Trouver une assurance colocation pas chère

L’assurance habitation colocation est obligatoire, impossible de faire l’impasse pour une question de budget donc. En revanche, vous pouvez trouver un contrat pas cher en faisant quelques comparaisons. 

Chez Méléïne, un expert vous rappelle dans les 10 minutes qui suivent votre demande en ligne. Il analyse vos besoins précis, en fonction de votre type de bail et des personnes à couvrir, il négocie auprès de nos partenaires la meilleure offre pour vous. 

En quelques clics, vous êtes assuré ! Ne perdez pas de temps et d’énergie dans vos recherches, confiez-nous la tâche et concentrez-vous sur votre emménagement !

Aide en ligne
?

Est-ce qu’il existe une assurance habitation colocation spéciale étudiant ?

Si vous êtes étudiant et avez moins de 28 ans, vous pouvez opter pour le contrat assurance habitation spéciale étudiant. En revanche, le logement ne doit pas dépasser 66m2 et comprendre au maximum deux pièces principales.

Quelles conséquences sur l’assurance en cas de changement de colocataires ?

Pour tous départs ou arrivées d’un nouveau colocataire, il faut immédiatement prévenir le propriétaire et faire un avenant au contrat de colocation. Si le contrat d’assurance est souscrit au nom de tous les colocataires, il faudra également les prévenir.

Qu’est-ce qu’un pacte de colocation ?

Bien qu’il ne soit pas obligatoire, il s’agit d’un document qui décrit le mode de fonctionnement de la colocation. Il peut indiquer les dépenses communes et leur mode de répartition, les conditions de départ d’un colocataire (exemple : remboursement d’une partie de la caution par les occupants restants) et règlement intérieur. 

Nos derniers conseils habitation