L’obtention du permis de conduire est souvent synonyme de liberté. Cependant, les nouveaux conducteurs sont soumis à plusieurs obligations, dont celle de souscrire à une assurance pour leur véhicule. Choisir une assurance auto pas chère pour jeune conducteur est parfois un peu compliqué, mais pas de panique, Méléïne vous conseille pour trouver les meilleurs prix !

L’assurance auto jeune conducteur

À tort, on pense souvent qu’un jeune conducteur est une personne âgée de moins de 25 ans. Or, l’âge de la personne qui souhaite assurer un véhicule n’a absolument rien à voir. En effet, ce terme désigne tout automobiliste qui a obtenu son permis depuis moins de 3 ans, qu’importe son âge. 

Bien que cette définition n’existe pas officiellement dans le Code de la route, elle est partagée par la grande majorité des compagnies d’assurance et influe grandement sur le coût d’une assurance auto.

Les automobilistes qui n’ont pas conduit pendant une très longue période ou ceux qui n’ont jamais été assurés sont aussi considérés comme de jeunes conducteurs. Bien plus que l’âge, c’est le manque d’expérience au volant qui définit cette catégorie d’automobiliste. Cela se traduit par une surprime de l’assurance auto jeune conducteur avec un coefficient de 100 % qui augmente fortement le budget destiné à sa voiture.

Le calcul de l’assurance jeune conducteur

La tarification de l’assurance jeune conducteur prend plusieurs critères en compte :

  • l’expérience et les habitudes de conduite (usage privé, trajets résidence/travail, distance annuelle parcourue, mode de stationnement, etc.) ;
  • les antécédents au volant présents sur le relevé d’informations à fournir à l’assureur (sinistres auto responsables et autres) ;
  • les antécédents de permis (annulation et suspension) ;
  • le véhicule à assurer (marque, modèle, puissance, type de carburant, etc.).

Les types d’assurance disponibles

La plupart des compagnies d’assurance proposent les trois types d’assurances traditionnelles aux nouveaux conducteurs : 

  • la formule au tiers ;
  • l’option intermédiaire ;
  • la formule tous risques.

En France, tous les véhicules doivent être assurés, même ceux qui ne quittent jamais le garage. La formule au tiers, aussi appelée garantie de responsabilité civile, est suffisante pour être dans la légalité. Étant donné qu’elle est moins onéreuse que les autres, c’est également la première option pour tous les automobilistes à la recherche d’une assurance auto pas chère pour jeune conducteur.

Cependant, en cas d’accident responsable, elle ne couvre que les dommages occasionnés aux autres personnes. Les dommages concernant l’automobiliste lui-même ne sont pas couverts. Il est donc intéressant de choisir une formule spéciale au tiers étendu qui permet d’avoir une assurance responsabilité civile assortie de garanties optionnelles pour une meilleure couverture.

Avec Méléïne, trouvez votre assurance auto jeune conducteur pas chère.

Les conseils pour une assurance auto pas chère jeune conducteur

Même s’il est difficile pour les nouveaux automobilistes de trouver une assurance auto jeune conducteur pas chère, quelques conseils peuvent permettre de baisser la note.

  • Augmenter la franchise : un bon conducteur prudent à moins de risque d’avoir un accident. Si c’est votre cas, vous pouvez négocier une augmentation de la franchise auto en échange d’une baisse de la prime d’assurance.
  • Acheter une voiture d’occasion : si votre voiture a plus de 5 ans ou déjà plus de 100 000 kilomètres au compteur, vous pourrez choisir plus facilement une assurance au tiers moins onéreuse qu’une assurance tous risques, qui est généralement destinée aux voitures neuves.
  • Acheter une voiture peu puissante : les compagnies d’assurance considèrent les voitures puissantes comme plus dangereuses, elles répercutent donc le risque sur le tarif de la prime d’assurance. En choisissant une voiture peu puissante, vous économisez quelques euros.
  • Opter pour une assurance au kilomètre : ce type d’assurance vous permet d’être assuré seulement pour les kilomètres que vous parcourez, elles sont donc bien plus économiques. Si vous prévoyez de prendre peu souvent le volant, il peut s’agir d’une solution très intéressante.
  • Faire de la conduite accompagnée : le nouvel automobiliste qui a pu conduire la voiture de ses parents est inévitablement considéré comme plus expérimenté. La majoration sur la prime d’assurance appliquée aux jeunes conducteurs ayant fait de la conduite accompagnée est de 50 % contrairement aux 100 % pour les autres automobilistes.
  • Faire appel à un comparateur d’assurances auto pour négocier les tarifs : en tant que courtier, chez Méléïne, nous avons un poids de négociation plus fort face aux compagnies d’assurances. Nos conseillers mettent tout en œuvre pour vous trouver les meilleures garanties au meilleur prix.

Nos derniers conseils auto

Assurance auto Type
assurance auto temporaire immédiate

L’assurance auto temporaire immédiate

En France, tous les véhicules doivent être assurés même ceux qui restent au garage. Cependant, une assurance auto coûte cher et elle n’est parfois pas adaptée à l’usage qu’en font les conducteurs. Heureusement, il existe d’autres types de contrats, moins...

21 novembre 2022

Assurance auto Contrat
assurance auto sans franchise

L’assurance auto sans franchise

L’assurance auto représente une grosse partie du budget voiture pour les automobilistes. Cependant, pas question de faire l’impasse dessus. En effet, il est obligatoire de souscrire à une assurance auto. La majorité des conducteurs optent pour une version avec...

7 novembre 2022

Assurance auto Type
assurance camping car

Assurer son camping-car

Voyager en camping-car est une tendance qui s’est développée à grande vitesse ces deux dernières décennies ! Un concept idéal pour découvrir un pays à son rythme et en toute liberté. Toutefois, il est important d’assurer son véhicule avant de prendre la route. De...

15 août 2022